Publié le 11 mars 2015 Mis à jour le 11 mars 2015
La prothèse se décompose en trois disciplines :

  • La prothèse amovible totale: confection d'appareils chez des patients qui n'ont aucune dent. Un appareil en résine amovible remplace les dents absentes, il s'appuie sur les muqueuses et gencives et tient par effet ventouse. Cet appareil peut également être réalisé avec un châssis métallique pour être moins épais et résistant.
     
  • La prothèse amovible partielle : confection d'appareils amovible (en résine ou en métal) chez des patients à qui il manque une partie des dents. Ces appareils s'appuient sur les gencives et sont retenues par des crochets sur les dents restantes.
     
  • La prothèse fixée : prothèse fixe contrairement aux deux catégories précédentes. Il s'agit de couronnes, facettes céramiques ou inlays-onlays. Ces prothèses scellées ou collées sur ce qui reste des dents (ou des implants) peuvent être métalliques, céramo-métalliques (métal recouvert de céramique) ou entièrement céramiques (sans métal). Cela permet de retrouver des dents esthétiques et confortables. Les bridges font également partie des prothèses fixées et permettent de remplacer une ou ieurs dents absentes en prenant appui sur les dents situées de part et d'autre de la ou des dents manquantes.